Economie du Partage : pourquoi ne pas partager vos compétences ?

L’économie du partage, ou « sharing economy », désigne les nouveaux modes de consommation permettant de partager entre utilisateurs l’usage ou la consommation de produits, équipements ou services.

Découvrez l’avis de notre partenaire insitu, leader des nouvelles solutions en ressources humaines sur le sujet.

Tirée par le succès d’AirBnb ou de BlaBlaCar, l’économie du partage se développe à toute vitesse. Le marché du B2B n’est pas en reste : la pénurie de ressource et le besoin d’innovation facilitent ces nouveaux modes de consommation !

En B2B, il est possible de tout partager : son matériel par exemple, mais aussi ses bureaux avec la prolifération des espaces de coworking, son savoir-faire (par l’intermédiaire de livres blancs, articles et autres documents) mais aussi et enfin ses compétences !

Pénurie de talents, nouveaux modes de travail, employés « zappeurs » voilà autant de bonnes raisons de partager ses ressources humaines.

Temps partagé ou consulting sont des réponses que des intermédiaires, comme insitu, peuvent apporter pour répondre à ce besoin de mutualisation de ressources.

Mais quel intérêt pour les entreprises ?

En dehors du fait que par ces moyens les entreprises peuvent maintenant avoir accès à des compétences « à la carte », la première raison est bien évidemment le prix ! Une entreprise n’a plus à supporter seule le poids d’un contrat à temps plein. Une compétence est intégrée dans l’entreprise au juste temps nécessaire : 1, 2, 3 jours par semaine sur la durée ou à l’inverse à temps plein 2, 3, 6 mois… selon le besoin exact de l’entreprise. Le coût est donc proportionnel au besoin.

Mais ce n’est pas tout, l’optimisation des ressources d’actifs sous-utilisés est d’une logique imparable face aux pénuries et aux besoins de plus en plus pointus que peuvent avoir les entreprises. En effet, pour innover les entreprises ont besoin d’expertises très précises. Responsable ERP, data analyst, ou encore community manager sont des nouveaux métiers dont les compétences sont nécessaires à l’entreprise pour grandir mais qui justifient rarement le recours à un CDI à temps plein !

Les entreprises ont donc ainsi accès à des compétences que leur environnement ne leur aurait pas permis. Partager ses compétences, c’est avoir accès à un savoir-faire très rare sur le marché qui serait sous-utilisé et alors mal valorisé dans son entreprise s’il n’était pas pluri-employeurs !

De plus, qui dit partage dit aussi enrichissement ! Mettre en réseau des compétences, c’est leur permettre de développer individuellement leurs connaissances dans divers secteurs pour mieux les mettre à profit dans chaque entreprise ! Par l’intermédiaire d’insitu par exemple, les collaborateurs font partie d’une communauté de talents dans laquelle ils peuvent trouver des réponses à des questions métiers qu’il leur aurait été difficile d’avoir s’ils avaient été isolés.

Enfin, le partage des compétences c’est aussi créer de nouvelles interactions entre individus : on casse les codes de la hiérarchie, chacun s’en retrouve ainsi plus flexible et donc plus efficace !

Finalement, ces solutions sont une réponse à chaque moment de vie de l’entreprise, quand elle grandit, quand elle est en difficulté ou quand elle veut innover. L’intérêt de cette nouvelle façon de travailler est que chaque entreprise a un accès à la carte à un panel de compétences inépuisable !

insitu, c’est une équipe au service des PME françaises depuis plus de 20 ans. 130 salariés et près de 150 consultants indépendants interviennent chez 450 clients. insitu garantit la juste compétence, au juste temps et au juste coût.